ETHIQUE, C’EST CHIC


De la mode consciente, svp –

Le printemps est là, c’est le moment de ressortir le dressing pour la belle saison. On fait le tri des pièces anciennes, on les remplace par des nouvelles, ou on se décide pour un change drastique de look.

Quelles que soient nos raisons, de nos jours toutes les occasions sont bonnes pour acheter. Les grandes marques du prêt-à-porter en sont bien conscientes, faisant en sorte de renouveler constamment leurs collections.

Pourtant, selon les statistiques, 30% de notre dressing n’est jamais porté. La deuxième industrie la plus polluante de la planète n’a pas fini de nous inciter à l’achat. Mais a-t-elle pris conscience des enjeux écologiques?

Le sujet devient prioritaire pour beaucoup de marques à l’international. Contre le monde jetable, des mouvements naissent et des produits se distinguent.

De fast-fashion à éco-fashion

Les jeunes générations ont beau être les premières consommatrices de fast-fashion, elles n’en sont cependant pas insensibles aux problèmes environnementaux posés par la consommation non modérée selon des besoins réels.

Malgré la passivité d’une partie du marché, une mode plus éthique se fait place, proposant des articles en fibres sauvages, tissus bio, matériaux recyclés et autre.

Le coût de fabrication est plus cher, mais le prix plus juste et la balance économique rééquilibrée par des stratégies qui visent à épargner, par exemple, sur la pub ou la distribution.

Ainsi, une nouvelle valeur marchande est donnée au vêtement, faisant en sorte qu’il dure le plus longtemps possible aussi grâce à une politique qui produit moins, mais mieux.

*source : Le Temps, 2018


Renouveler au lieu d’acheter

Bien que l’éco-fashion soit encore peu visible, aujourd’hui la société est davantage consciente de sa responsabilité face au cercle vicieux de la consommation.

Se conscientiser sur cette problématique, c’est déjà d’adapter ses habitudes au quotidien à des postures plus saines, avec des gestes tout simples, voir:

  • freiner le reflex aux achats impulsifs;
  • apporter plus de soin aux vêtements qu’on a déjà;
  • revenir aux basics et aux pièces permettant plusieurs combinaisons;
  • personnaliser ses habits (modifications, retouches, etc.);
  • … et pourquoi pas, troquer son dressing entre copines!

La mode écoresponsable, c’est le futur. L’acheteur de demain, quel que soit son pouvoir d’achat, sera en demande d’une attitude plus éthique face à ses besoins.

Be stylish – but consciously so. RENEW YOU.