DENIM FOR ALL




La toile qui met tous en accord –



Vêtement le plus porté au monde, le jeans vient de loin. À l’origine pantalon de travail, il est devenu une tenue universelle qui traverse le temps et les modes sans prendre un pli. 

Pourquoi on aime tant le jeans? Parce qu’il est un symbole de résistance, fiabilité et modernité qui fait partie de notre histoire et qu’on porte pour s’affirmer. 

Capable de s’adapter à toutes les circonstances, aujourd’hui le jeans habille toutes les classes sociales.

Au fil du jeans

Initialement fabriqué en Italie au XVI siècle et utilisé par la marine génoise, cette toile inédite connait vite le succès suite à son exportation dans l’Europe entière. 
 
Le denim est par la suite modifié en France avant de voir sa consécration aux Etats-Unis grâce à sa commercialisation par Levi Strauss, qui en remettra à point le look par des rivets en cuivre. 

À partir de ce moment, son image iconique est bâtie et de l’uniforme prolétaire qu’il était, il conquis le monde. Se transformant en symbole, le jeans renforce un sentiment d’appartenance et d’identité aux différents styles, jusqu’à atteindre des prix de luxe.



Innovant et intemporel



Déclinable et versatile, de nos jours le denim est même utilisé pour confectionner du tissu d’ameublement ou des robes de mariée. Un choix décidément tourné vers la modernité.

Fédérateur et toujours en tendance, le jeans unit en flattant toutes les silhouettes. À chaque morphologie son jeans, car côté mode il y en a pour tous les gouts.

 Et si les coupes évoluent au fil des décennies, certaines font un come-back, notamment les rééditions actuelles de coupes d’inspiration vintage dans les années ‘70 à ‘90. 

Parmi les incontournables du moment: les pantalons en style bohème à pattes d’éléphant, ou flare jeans, qui allongent les jambes et affinent la taille.

* source : Cooperation

Rebel with a cause

Côté développement durable, la production du denim a hélas encore de la marge… 

Sous la pression du discours écologique, de grandes firmes s’engagent davantage face à l’environnement, en limitant l’utilisation de substances polluantes et le gaspillage d’eau.

 Pour les consommateurs en revanche, une bonne aptitude face aux habitudes de consommation sera de laver notre jeans après l’avoir porté au moins plusieurs fois; cela permettra déjà d’en réduire l’empreinte en carbone jusqu’à 70%.

Après tout, il faut savoir que, pour les fans du denim purs et durs, il n’est pas question d’abimer son pantalon en le mettant à la machine: un jeans entretenu comme il faut ne se lave pas, il s’aère simplement!

Be a rebel. RENEW YOU.